Accueil Activités Actualités Présentation Contacts Plan Marchés publics Accès Réglements Location salle     Résa-Tennis    Facebook
A l'affiche
La rentrée des sportifs !
Reprise des cours de Sport Santé le samedi 9 septembre
Renseignements ici
Venez faire un essai ;)
 
(Extrait magazine Champigny Notre Ville)
~~~~~~~~~~
Renseignements et inscription ici
~~~~~~~~~~

Le RAID DU TREMBLAY
photos à venir .......
 
Nouveau
COURS DE TENNIS AUSSI POUR LES ADULTES !

~~~~~~~~~~
 Les nouveaux paniers du terrain de basketball sont installés !
 
~~~~~~~~~~ 
Encore plus d'ateliers Fitness !


 
 
A Venir .....
 
 
Se détendre
Bouger pour retrouver son équilibre naturel ou se détendre paisiblement, chacun y trouvera son compte !
 
Faire du sport
 
Manifestation
 
Offre(s) d'emploi(s)
Aucun poste n'est actuellement vaccant
 
Liens utiles
Bodéga Féria, restaurant situé aux abords du Parc : www.bodegaferia.fr
Brocante organisée tous les 1er week-end du mois : www.mandon.fr
  
Horaires du Parc
Novembre/Mars 8h00-20h00
Avril/Mai 8h00-21h00
Juin/Août 8h00-22h00
Septembre/Octobre 8h00-21h00

 

Histoique
En 1960, le Gouvernement envisage de créer un stade de 100000 places dans le Bois de Vincennes en vue des Jeux Olympiques; mais le projet qui doit entraîner l’abattage de 10000 arbres est combattu par André Malraux alors Ministre des Affaires Culturelles, appuyé par M. Roland Nungesser. En sa qualité de Député de la Seine, celui-ci pose une question écrite au Ministère de l’Education Nationale suggérant d’étudier attentivement la possibilité de créer sur l’hippodrome du Tremblay, plutôt qu’au bois de Vincennes, l’un des grands complexes sportifs modernes que l’agglomération parisienne attendait en vain depuis longtemps.
 
Après avoir exposé plusieurs craintes tenant essentiellement à la sauvegarde du caractère de promenade du Bois de Vincennes et à la conservation de son site historique qui risquaient donc d’être compromises par la destruction de plusieurs milliers d’arbres, il souligna par ailleurs, que la création du stade Olympique aurait l’inconvénient dans le domaine sportif lui-même, de supprimer des terrains de jeux sportifs déjà existants au voisinage du stade Pershing et de limiter l’extension de l’INS.
 
Aussi, l’étude de ces propositions conduisit à ces décisions: le stade olympique lui-même serait construit dans le Bois de Vincennes, ses annexes étant implantées dans l’hippodrome du Tremblay: le bilan des arbres devenait positif, puisque plus d’arbres étant replantées, qu’il y en aurait de détruits. Enfin, les terrains de sports supprimés seraient reconstitués dans les environs et, dans cette perspective, la suggestion de retenir le Tremblay pour y installer des annexes du futur stade ainsi que des terrains de sports ouverts à tous était accueillie très favorablement.
En 1965, lorsque les pouvoirs publics renoncèrent provisoirement à la construction du stade Olympique, l’idée de créer un vaste centre de détente et de loisirs sur cet ancien hippodrome fut retenue officiellement. Le concept d’une utilisation permanente de ce cadre sportif était de ce fait définitivement installé.
 
Partie d’un ensemble cohérent, le parc du Tremblay se mua dès lors, rapidement, en élément moteur de la restructuration urbaine de l’est parisien, permettant aux habitants des communes environnantes de bénéficier de ses installations modernes, variées, et adaptées aux attentes du plus grand nombre. Et c’est ainsi que l’hippodrome du Tremblay qui était l’un des temples édifiés pour la plus grande gloire du cheval, est devenu, et ce après une levée de boucliers, bien plus que le premier parc français de détente et de loisirs, le plus important d’Europe.
 
C’est au cours de l’année 1975 que les travaux débutèrent et soulignèrent par là-même, la vocation du Val-de-Marne à devenir le grand pôle d’attraction de la région parisienne pour les sportifs. Avec l’ouverture d’une telle réalisation, c’est une nouvelle conception des loisirs qui est née. À cet égard, il a pour ambition, au vu du plan de gestion et de développement de cette vaste zone naturelle considérée comme une des artères majeures d’espaces verts en Ile-de-France, de constituer encore de nos jours un espace où chaque citadin peut retrouver son équilibre naturel.

Depuis sa création en 1976, le parc n’a cessé de se développer avec l’objectif majeur de répondre aux attentes et sollicitations sans cesse réactualisés des Franciliens: respect de l’environnement, privilégiant par ailleurs le développement durable, et conservant une volonté d’asseoir son rôle d’équipement départemental comme espace de mixité sociale.
 
Dès le début, celui-ci lui a donc conféré une vocation populaire. Franciliens, devaient profiter de vastes aires de jeux, d’allées de promenade et d’installations gratuites dédiées au sport et à la découverte.
  
   

Les DRONES sont STRICTEMENT INTERDITS dans le PARC et sur les PARKINGS
 
 

 
Venir au parc
Venir au Parc du Tremblay  et se garer est facile
 
Plaquette de présentation
 
Sports Loisirs Santé
 
Activité encadrée par un coach professionnel
le samedi matin 2 séances :
de 9h30 à 11h00 et de 11h00 à 12h30
renseignements ici
 
Ecole de Tennis
Inscriptions et renseignements à l'accueil tennis
01.48.81.11.22
 
Aménagements et équipements
- Des blocs sanitaires et des points d'eau
- De nombreux bancs et tables de pique-nique
- Plan d'orientation à chaque entrée
- Défibrillateur aux points d'accueil et dans les véhicules des agents de surveillance
 
Marchés
 

 

AccueilPlan du siteCréditsContactBackoffice
©2004-2014 Parc Interdépartemental de Sports et de Loisirs Tremblay - Val-de-Marne - Paris. Réalisation 2010-2014 Software Agence